Historique de l’HOSCO


L’Hôpital St. Camille a été fondé par les Religieux Camilliens en 1967. Sa vocation initiale a été la santé maternelle et infantile et les premières structures réalisées ont été le dispensaire, le centre de santé maternelle et infantile (S.M.I.) et la maternité.
La grande fréquentation a vite poussé les religieux camilliens à agrandir la maternité qui est passée de 48 lits aux 100 lits des nos jours.
En 1974, vu le nombre élevé d’accouchements prématurés, les responsables camilliens ont construit un centre de pathologie néonatale avec 28 berceaux et huit couveuses.
En 1980 avec la présence d’un religieux camillien médecin le dispensaire est devenu Centre Médical.
En 1985 pour améliorer le diagnostic, s’est rendu nécessaire la construction du laboratoire d’analyses médicales qui au fil des années s’est développé et permet aujourd’hui de réaliser, avec des appareils modernes et performants, tous les examens nécessaires au diagnostic des maladies courantes.
En 1994, grâce à la nouvelle législation sur lesmédicaments essentiels et génériques, le Centre a pu ouvrir le dépôt pharmaceutique. Le dépôt permet aux malades d’accéder aux traitements des pathologies courantes par les M.E.G. à un coût accessible aux couches les plus démunies de la population.
En 1997, pour permettre d’améliorer le diagnostic des maladies, un centre d’imagerie médicale a vu le jour. Le centre a commencé son activité avec une table de radiologie conventionnelle et un échographe.
Depuis les années 2008, vu le grand nombre de malades atteints par la drépanocytose, il a été ouvert l’ambulatoire pour les drépanocytaires.
En 2011 les religieux camilliens ont inauguré le nouveau complexe qui abrite toute l’imagerie médicale el les ambulatoires des spécialités. Ces nouveaux locaux abritent aujourd’hui un scanner 16 barrettes, une table de radiologie os poumons, une table télécommandée, un mammographe, un ortopantomographe et appareil de résonance magnétique avec aimant supraconducteur de 1,5 Tesla. 4 échographes de nouvelle génération. Ambulatoire de cardiologie (ECG – Echo-cardio), de neurologie (EEG – EMG), d’ophtalmologie (laser – fluoroangiographie, bloc opératoire), de dermatologie, de gynécologie, de gastroentérologie (fibroscopie digestive haute et basse), de pneumologie (spirometrie), de diabétologie, de néphrologie, de chirurgie générale, d’urologie, de néphrologie,
En Août 2014 la maternité a ouvert le bloc opératoire pour permettre de réaliser les césariennes et les autres interventions d’urgence liées à l’accouchement.
En 2015, le Ministère de la Santé, vu la demande des religieux camilliens, après avoir constaté les capacités d’accueil, les performances du laboratoire et de l’imagerie, ainsi que la présence de nombreuses spécialités, a approuvé le passage de Centre Médical à HOPITAL ST. CAMILLE DE OUAGADOUGOU.



Qui sommes-nous ?
L’Hôpital Saint Camille de Ouagadougou (HOSCO) « ex. Centre Médical St Camille » est une structure sanitaire religieuse dirigée par les religieux (...)
Antenne médicale CANDAF
Le CANDAF est une structure privée appartenant aux Religieux Camilliens. Il a été crée le 17 Avril 2001 et avait pour principale mission d’offrir un (...)
Identité de l’hôpital Catholique
Il y a 5,246 Hôpitaux Catholique dans le monde Dans certains pays une part importante des soins de santé publique est faite par les Hôpitaux (...)