La Maternité


La maternité Saint Camille est un des plus grands services de l’Hôpital.
Ouverte le 18 Mai 1970, on y enregistre en moyenne 3500 à 4000 accouchements par an.
Le service compte de nos jours 109 lits répartis en plusieurs unités, avec 4 chambres de première catégorie climatisées, équipées de téléviseur, réfrigérateur et eau chaude.


Nos activités
La maternité Saint Camille reçoit des patientes venues de divers horizons, en dehors même de l’aire sanitaire du district de Bogodogo, et provenant aussi d’autres villes du pays.
Les activités menées sont principalement l’accueil et la prise en charge des parturientes qui viennent pour des accouchements normaux mais aussi dystociques, la prise en charge des grossesses pathologiques, le suivi post partum des accouchées, y compris au sixième jour, les soins après avortement, le dépistage du cancer du col de l’utérus, la vaccination des nouveaux nés, la circoncision des nouveaux nés, le dépistage systématique de la drépanocytose chez les nouveaux nés, pour lequel nous constituons un hôpital pilote.


Le personnel
Le personnel est composé de 20 sage –femmes et maïeuticiens d’Etat, 4 infirmiers, 6 accoucheuses auxiliaires, 16 filles de salle, et 7 matrones, deux Sœurs religieuses, coiffés par trois gynécologues obstétriciens.


Infrastructures disponibles
Le service comprend :
Une salle de tri permettant d’accueillir et prendre en charge les femmes enceintes malades qui se présentent pour une urgence.
Une salle de travail comportant six lits et permettant aux parturientes de déambuler avec l’assistance de leur proche.
La salle d’accouchement climatisée, comporte 4 tables réglables selon les besoins de la parturiente, isolées par des murs et des rideaux, assurant ainsi l’intimité des femmes. 
L’éclairage est assuré par des scialytiques plafonniers, qui offrent aux prestataires des conditions de travail optimales.
Une ventouse obstétricale y est disponible pour assister certaines femmes pour l’extraction du nouveau né
Une table de réanimation fonctionnelle est toujours prête pour l’accueil du nouveau né.
La salle de suites de couches immédiates comportant six lits, permet d’assurer une surveillance rapprochée des accouchées pendant au moins deux heures avant leur transfert en hospitalisation.
Les grossesses pathologiques qui accueillent les pathologies associées à la grossesse telles que les menaces d’avortement et d’accouchement prématuré, les ruptures prématurées des membranes, les associations paludisme et grossesse, etc …


L’unité de surveillance post opératoire qui assure le suivi des patientes opérées, les pansements et le relai avec les médecins traitants.


L’unité de vaccination pour les nouveaux nés
L’unité de soins après avortement permet de prendre en charge les avortements incomplets, aussi bien par méthode chirurgicale (AMIU) que par la méthode médicamenteuse ;
L’unité de dépistage du cancer du col de l’utérus au sein de laquelle nous réalisons aussi des biopsies du col de l’utérus.
Le service comporte également des unités administratives telles que l’état civil, les archives et les statistiques
Depuis le mois d’Aout 2014, l a maternité dispose d’un bloc opératoire afin de rendre les soins plus complets et de meilleure qualité.


 



Qui sommes-nous ?
L’Hôpital Saint Camille de Ouagadougou (HOSCO) « ex. Centre Médical St Camille » est une structure sanitaire religieuse dirigée par les religieux (...)
Antenne médicale CANDAF
Le CANDAF est une structure privée appartenant aux Religieux Camilliens. Il a été crée le 17 Avril 2001 et avait pour principale mission d’offrir un (...)
Identité de l’hôpital Catholique
Il y a 5,246 Hôpitaux Catholique dans le monde Dans certains pays une part importante des soins de santé publique est faite par les Hôpitaux (...)